Affichage des articles dont le libellé est iphone. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est iphone. Afficher tous les articles

dimanche 17 octobre 2010

Le sorcier de la montagne de feu [Iphone]



Preuve supplémentaire qu'en matière de jeu sur la plate-forme mobile d'Apple on trouve vraiment tout et n'importe quoi, je suis tombé l'autre jour sur une adaptation du légendaire premier livre-jeu de la série des Livres dont vous êtes le héros. Evidemment, il fallait que je teste ça.

Pour rappel, The Warlock of Firetop Mountain [gamebooks.org], originellement édité en 1982, fût le premier livre de la collection Figthing Fantasy (plus connu en France sous le nom Défis fantastiques) et son premier best-seller.  Si les livre-jeux fûrent un succès indéniable dans les années 80s auprès des jeunes geeks, ainsi qu'une porte d'entrée privilégiée vers les jeux de rôles, ils ont depuis longtemps été détrônés par les jeux vidéos - malgré un léger renouveau au début des années 2000, lequel vu l'édition de nouveaux titres en VO, le succès incroyable du JdR tiré de Loup Solitaire, ou encore en France plusieurs rééditions chez Gallimard, qui semble y croire encore. Evidemment, on a aussi eu droit à un jeu sur Nintendo DS. Titre culte oblige, il s'agissait déjà d'une adaptation de notre brave Sorcier et de sa montagne de feu sous la forme d'un Shadowcaster-like.

La version Iphone est disponible depuis mai dernier et adopte une forme plus fidèle à l'original et son histoire aux paragraphes numérotés. En fait, on pourrait plus parler de livre électronique que de jeu vidéo : après avoir tiré les caractéristiques de notre personnage aux dés (excellent usage de l'accéléromètre), on pénètre donc dans les couloirs sombres et mal fréquentés de la montagne de feu qu'il faudra explorer en testant toutes les ramifications du texte... tests de caractéristiques et combats sont gérés par la machine, afin d'éviter la triche; ce qui pourrait être vu comme une bonne idée. Ou non.

En fait, l'adhésion trop stricte aux règles du jeu et fait que le titre n'évite pas un certain nombres de défauts, lesquels trahissent une adaptation paresseuse qui n'a pas voulue repenser en profondeur le gameplay pour réaliser une adaptation plus adéquate à la plate-forme - et plus adaptée au public moins patient des années 2010 : l'absence de carte est sans doute le plus flagrant, mais on pourrait aussi évoquer l'impossibilité de retirer les caractéristiques de son personnage (il faut quitter l'application et revenir pour celà) ou l'impossibilité de sauter directement au paragraphe de son choix (utile quant on a déjà finit le jeu une fois et que l'on veut en explorer les autres choix).

Bref, une appli nostalgie mais qui n'arrivera pas à remettre les livre-jeux au goût du jour à elle seule, dommage.